Tes collègues

Vous souhaitez vous joindre à nous? Voici les raisons pour lesquelles collègues aiment à travailler chez Indaver.

David Klink, Opérateur

Je m'appelle David Klink et je travaille depuis environ 10 ans en tant qu’opérateur chez Indaver. Avec trois collègues, je suis responsable de plusieurs installations sur le site de Doel. C'est un job varié qui me permet de m’acquitter de différentes tâches. Qu'il s'agisse de piloter une grue ou de contrôler tous les paramètres dans le centre de commandement, chaque shift est différent. Nous travaillons dans un système d'équipes qui procure beaucoup de flexibilité et de diversité - et cela me plaît.

Dans cette société nous produisons de grandes quantités de déchets. Nous devons absolument nous y atteler, car nous ne pouvons pas tout jeter sur un tas. C'est pourquoi nous transformons ces déchets en énergie. Grâce à l'engagement de ses équipes et au recours à des processus appropriés, Indaver fournit de l'électricité à de très nombreux ménages. Cela aussi me plaît. Nous contribuons ainsi à la protection de l'environnement.

Pour Indaver, la durabilité concerne non seulement les déchets, mais aussi ses collaborateurs. L'apport de chacun d'entre eux compte. L'entreprise nous écoute lorsque nous suggérons des idées ou des nouveautés. Par ailleurs, la sécurité prime; chaque année, nous suivons des formations destinées à la garantir. L’entreprise tient compte de nous, tant à court qu'à long terme. 

Les possibilités d’évolution sont variées et de très nombreux processus d’encadrement sont prévus. Ainsi, nous construisons notre carrière en fonction de notre situation familiale, de notre santé et de nos intérêts. Après un an seulement, j'ai eu l'opportunité d'étoffer mes missions. Désormais, je suis chef d’équipe lors de certaines shifts; de plus, je suis également une personne de confiance. Je m'adresse volontiers à mes collègues, leur prête une oreille attentive et les conseille. Indaver m’a donné l’opportunité de me perfectionner dans ces domaines. C’est l’une des meilleures formations que j’ai suivies dans cette entreprise. 

Le système de rotations (shifts) procure également de nombreux avantages; outre l'indispensable variété qu’il m’apporte, il me permet également de bien organiser ma vie privée - ce qui m'est absolument indispensable, car je suis père de deux enfants. Dans ce système, je tiens bien évidemment aussi compte de mes collègues, et inversement. Nous formons une véritable équipe, animée d’un bon esprit, et nous nous faisons mutuellement confiance. J’espère que notre futur collègue aura également l'esprit d'équipe, qu'il aimera apprendre, sera flexible et recherchera des solutions avec nous. Grâce à de bonnes aptitudes techniques et à l'indispensable passion, nous bâtirons ensemble notre avenir et celui d'Indaver.

Je suis content d’être la personne de confiance de l’équipe parce que j’aime prêter une oreille attentive à mes collègues. Ensemble, nous construisons un meilleur avenir.

David Klink, Opérateur

 

 

 

 


Bert Claessens, Assistant-chef d’équipe

Je m’appelle Bert Claessens et je travaille sur le site d’Anvers d’Indaver au sein du département Traitement thermique. J’ai commencé comme opérateur pour ensuite gravir progressivement les échelons et devenir aujourd’hui assistant-chef d’équipe d’une équipe composée de six opérateurs et de trois conducteurs de chariots élévateurs. Notre équipe assure une incinération dite « responsable » des déchets solides et liquides que nous recevons. Garantir capacité, sécurité et efficacité de manière optimale n’est pas une mince affaire et nécessite une attention permanente.

La chaleur résiduelle issue de l’incinération est transformée en vapeur, qui est, à son tour, utilisée pour produire de l’électricité à l’aide de notre turbine, mais aussi pour chauffer nos bâtiments. Les gaz émis sont par ailleurs purifiés autant que possible. J’apprécie beaucoup cette approche, la plus durable possible. 

Je suis arrivé ici à l’âge de 20 ans. Comme je n’étais pas trop fait pour les études, mes parents m’ont suggéré de commencer par travailler un an, « histoire de voir ce que c’était » comme ils disaient (rires). Et voilà, aujourd’hui cela fait 17 ans que je travaille pour Indaver. Non-stop. Enfin, c’est pas tout à fait vrai. Après 8 ans, j’ai marqué une pause d’un an et demi pour faire un tour du monde. C’est d’ailleurs en étant à l’autre bout du monde que j’ai vraiment réalisé la chance que j’avais de travailler chez Indaver. Et c’est en grande partie lié aux personnes qui y travaillent. L’ambiance est vraiment bonne. Pour moi : une journée sans un sourire est une journée perdue. Et je peux vous assurer que l’on rit tous les jours de bon cœur.

Il faut bien sûr aussi travailler, mais nous sommes libres d’organiser nous-mêmes notre emploi du temps. Nous travaillons selon un système de postes : un jour le poste du matin, un jour le poste de nuit et ensuite deux jours de congé. Ça demande un certain temps d’adaptation au début, mais en fin de compte cela offre pas mal d’avantages. Je peux par exemple très souvent aller chercher mes trois enfants à l’école. Et la prime pour ceux qui travaillent sous ce régime n’est pas négligeable non plus.

Si je devais donner un conseil à ceux qui commencent à travailler chez Indaver ? Soyez curieux ! Ouvrez bien grand vos yeux et vos oreilles. On vous laisse suffisamment de temps pour vous acclimater et apprendre à connaître vos collègues. Soyez aussi enthousiaste, sachez ce que vous faites et les résultats suivront. On vous donnera suffisamment de chances de mener une belle carrière. J’en suis la preuve vivante.

J’aime travailler chez Indaver. Et c’est en grande partie lié aux personnes qui y travaillent. L’ambiance est vraiment bonne. Pour moi : une journée sans un sourire est une journée perdue. Et je peux vous assurer que l’on rit tous les jours de bon cœur.

Bert Claessens, Assistant-chef d’équipe

Partager cette page